Bénin: Noukoo pour la vente de photos en ligne

 

14671167_10208673207520785_5505577232399737031_n

 

Les photographes tout comme de simples personnes prennent des photos sans savoir vraiment comment les monétiser et jouir de leur art. C’est dans cette dynamique de monétisation de photos, de mise en valeur des sites touristiques d’Afrique et d’ailleurs que de jeunes startupers ont pensé à une plateforme nommée
Noukoo ( prononcé Noukou ).

C’est une nouvelle manière de gagner de l’argent en ligne en vendant des photos. Une véritable aubaine pour ceux qui aiment sauvegarder des instants avec leurs appareils. Les amoureux du 8è art vont pouvoir valoriser leurs talents en photographie. C’est aussi une opportunité pour faire connaître certains endroits du monde et d’inciter les visiteurs à s’y rendre s’ils en ont les moyens.

Amiral Sotomayor, chef du projet veut faire de Noukoo, un moyen pour redorer l’image des lieux que l’on côtoie tous les jours et dont on ignore la vraie richesse.

Plus que quelques mois pour rendre accessible la plateforme. La startup du même nom (Noukoo) compte développer une application androïd, un webzine et un magazine.

Noukoo fait partie d’une des start up de « 99 Startup Afrique » qui est un regroupement de jeunes entrepreneurs d’Afrique.

« Noukoo » est un mot du dialecte fon et mina ( Togo , Bénin) signifiant « Yeux » . C’est dire que ce sont les yeux des visiteurs qui regarderont les photos de la plateforme tout en jugeant de leur qualité.

 

 

Suivez Noukoo sur Facebook

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Togo: l’arrivée de la 4 G se confirme

La licence 4 G s’est annoncée il y a quelques mois en conseil des ministres et se confirme à présent.Comme prévue,la ministre des postes et de l’économie numérique, Cina Lawson ,a engagé des négociations  avec les opérateurs de téléphonie mobile Togocel et Moov.

Ce cadre d’échange vise à définir les bases d’attribution de la licence 4 G.
Une fois déployée la connexion 4 G  devrait contribuer à baisser les coûts, à améliorer la qualité et la disponibilité de la connexion haut débit partout au Togo.

La 4 ème Génération offre un accès à très haut débit aux consommateurs pouvant aller jusqu’à 100 mégabits par seconde soit 5 fois plus que la 3 G. Le passage du Togo à cette technologie devrait le transformer en un hub numérique dans la sous-région.

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

Quote Jean-Michel Huet

https://i1.wp.com/www.alliancy.fr/wp-content/uploads/2013/07/citation6.gif

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

UnivFlooz facilite les inscriptions aux étudiants

telechargement

La Startup Semoa-Togo n’a pas attendu la rentrée universitaire pour trouver un moyen de réduire les tracas des étudiants voulant s’inscrire à l’Université de Lomé. A travers sa nouvelle plateforme UnivFlooz, les inscriptions peuvent se faire loin des interminables queues devant les institutions bancaires permettant ainsi un gain de temps.

Depuis un  compte Flooz,l’étudiant a la possibilité de s’inscrire en ligne, de payer et mieux encore de pouvoir imprimer sa facture servant de pièce justificative.  C’est cette même facture qui doit être joint au reste du dossier d’inscription.

Ce service, pour le moment  est destiné à tous les étudiants de l’Université de Lomé et la jeune pousse travaille  en partenariat avec Moov pour  l’étendre aux autres universités et écoles du Togo.

« L’objectif principal de Semoa-Togo est d’améliorer le quotidien des Togolais. A travers nos autres services semoa-togo.com et semoa-pro.com, nous travaillons sur des innovations permettant de simplifier les démarches.Nous souhaitons enrichir la plateforme UnivFlooz de services comme un blog de trucs et astuces destiné aux étudiants ainsi qu’un espace dédié aux offres d’emploi. » selon Edem ADJAMAGBO, Directeur de Semoa-Togo.

Accéder au site

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Le Burkina Faso mise sur les lampes solaires

0a36b28eda12c5944c98ba300034264cdb2c3e0c

L’énergie solaire est devenue l’une des alternatives les plus prisées pour venir à bout du manque cruel d’énergique électrique. C’est dans cette dynamique que « le pays des Hommes Intègres » a inauguré sa première usine de fabrication de lampes solaires.

Sur le continent africain, le Burkina se présente comme le pays où l’électricité n’est pas seulement rare mais le plus chère. Sur près de 19 millions d’habitants, quelque 19% aurait accès à l’électricité. Le pays produit 60 % d’énergie thermique et 8 % d’hydroélectricité. Pour compenser cette carence, le Burkina importe le reste du Ghana et de la Côte d’ivoire.

Les lampes solaires inspirent la confiance de certains grands organismes comme l’ONU qui a passé une commande de 1500 lampes pour les réfugiés maliens installés au Burkina. La Banque Mondiale à de son côté certifié ces lampes solaires dans le cadre du programme  » Lighting Africa  » ( éclairer l’Afrique).

Remplaçant valablement les anciennes lampes à pétrole, ces nouveaux dispositifs d’éclairage respectent l’environnement puisque n’utilisant que l’énergie solaire.  » Outre la pollution, les lampes à pétrole ont souvent des conséquences sur les capacités visuelles des enfants et j’avais à cœur de développer un moyen d’éclairage écologique et surtout accessible à tous  »  a souligné  un responsable de cette entreprise.

L’entreprise compte produire 1500 lampes solaires chaque semaine et monter jusqu’à 1 million d’ici 2020.Les lampes vendus ont un coût variant entre 13 et 22000 F , environ 19 et 33 euros. Pour les prochaines années, les modèles de lampes prévus devraient être plus grands et permettre de recharger mobiles et ordinateurs.

Les pays africains ont pris d’assaut les énergies du soleil. Tout récemment, le Togo a assemblé ses premières voitures solaires.

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Quote Cina Lawson

ceynmmmxeaam95-jpg-large

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

La percée du mobile money au Togo

mobile-money-banner

Nombre d’utilisateurs sans cesse croissant

 

 

Le mobile money a fait son entrée depuis quelques annnées au Togo et ne cesse de séduire les utilisateurs . Partout se développent des points de transactions incluant l’envoi et la réception d’argent via mobile.Sur ce marché conccurentiel,les opérateurs de téléphonie mobile Togocel et Moov se partagent les millions d’utilisateurs de porte-monnaie électronique.

 

Les raisons de la percée du mobile money

En fin d’année  2015, alors le taux de bancarisation au Togo tournait autour de 17 % ,   de plus en plus de personnes optent pour  les services de paiement mobile. Il y a aussi un faible intérêt dans la sollicitation des banques. Un nombre restreint de Togolais ont accès aux services  bancaire en ligne comme  les cartes visa premier , mastercard ou encore Paypal.
Autre raison, l’envahissement du marché par les téléphones. Avec le développement exponentiel de la technologie, des millions de téléphones portables sont importés au Togo. Du fait de le baisse de leurs coûts, beaucoup de personnes n’hésitent pas à s’en procurer.L’ouverture de compte mobile money peut  se faire avec tout type de portable.
Le mobile money paraît plus  souple au niveau des transactions que les services bancaires classiques et l’ouverture de compte est gratuit.

Avantages du mobile money

Que ce soit avec Moov ou Togocel, les services de payements mobiles servent entres autres  à effectuer des opérations de dépôt et retrait d’argent, paiement de factures d’électricité, achat de crédit de communication pour soi ou un autre abonné , les paiements en ligne, envoi et réception d’argent à un tiers  . A cela s’ajoute l’achat dans le réseau de commerces partenaires ( supermarchés, boutiques…). A ce rythme, les utilisateurs  peuvent  éviter de se déplacer avec beaucoup de  liquidité.

L’approche des banques

Les institutions financières ne veulent pas se faire compter l’histoire. Des partenariats se  nouent avec les opérateurs de téléphonie mobile afin d’ouvrir les portes du M-banking à un grand nombre d’utilisateurs. Cette association banques-opérateurs télécoms transforme les téléphones portables en véritable portefeuille électronique.

 

Le mobile money a de beaux jours devant lui pour convaincre encore plus d’utilisateurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire