Rejoignez-nous sur Techenafrique.com

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Nofipedia, l’encyclopédie africaine version mobile

logo-nofipedia-h-bleu-1

L’inaccessibilité de l’histoire africaine pour la présente génération représente un réel frein pour le développement du continent. Les manuels classiques ont vite montré leurs limites face à la grandeur de cette histoire déjà millénaire .

L’application mobile Nofipedia compte bien relever ce défi  en se positionnant comme une encyclopédie de l’histoire africaine, caribéenne et afro-américaine dans laquelle les personnages illustres qui ont marqué l’Histoire de la civilisation noire seront découverts . Nouvelle approche pour faire connaitre aux Africains ,ces pharaons, reines, révolutionnaires, esclaves, militants, politiciens, dissidents, musiciens, artistes, philosophes, intellectuels, sportifs ou héros d’un jour, toutes ces personnes qui doivent devenir une source d’inspiration et contribuer à l’éveil des consciences. Nofipedia est un canal de transmission des connaissances du passé et un moyen de réapprentissage de l’histoire africaine.

Nelson Mandela sur Nofipedia

Nelson Mandela sur Nofipedia

Nofipédia répond  selon ses concepteurs à un besoin très simple d’information. Les manuels scolaires n’accordent que très peu de place à l’Histoire de la civilisation noire afro-caribéenne. Le fait de connaitre par exemple Nelson Mandela permet d’avoir une ouverture et un autre regard sur le monde. D’autres sujets comme ‘La vérité sur le Pharaon Toutankhamon , ‘ Aliko Dangote, le deuxième Noir le plus puissant au monde en 2016’ sont lus, partagés et commentés par les internautes.En outre , il est question d’identifier les décalages entre la réalité et les clichés véhiculés sur l’Afrique. S’il  « est normal de connaître l’Histoire de la France pour ceux qui ont grandi en France » , il est  également indispensable d’intégrer mais l’histoire afro-caribéenne à notre éducation.

Une fois téléchargée, l’utilisateur de Nofipedia reçoit quotidiennement une histoire avec un texte assez court et de belles images faisant de l’application un outil pédagogique et ludique. Et au concepteur d’ajouter  »

L’ambition est de faire de Nofipedia une application téléchargée par tous. Ça peut paraître basique mais notre équipe constate au quotidien l’engouement de la communauté pour l’Histoire. L’application répond au besoin de milliers de personnes. Nous sommes persuadés quelles adopteront Nofipedia. C’est un nouveau challenge mais on y arrivera…noir et fièrement ».

L’application sera lancé en mars 2017 mais bien avant cela, le site web est déjà disponible.

Cliquez ici pour visiter le site

En passant | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Aimé César nous parle de Pub 228, une startup de pub digitale

15357051_1723574834628025_681788723_n

La communication traditionnelle a montré ses limites avec le développement
exponentiel de la technologie. De nos jours, elle s’associe inévitablement
à la communication numérique. Au Togo, plusieurs startups s’aventurent dans
ce domaine. Pub 228 en est une. Nous nous sommes approchez de son manager,
Aimé César qui a accepté de nous parler de sa structure.

Techenafrique : Présentez- nous  brièvement Pub 228?

Aimé César :  Pub228 ou Pub Labs  est une startup digitale ou mieux un
laboritoire de publicité online… Plus spécifique, Pub228 est spécialisée
dans le inbound marketing allant du community management aux créations de
contenu (textuels et affiche virale) ; à la promotion artistique et
évènementiel tout comme la promotion des produits et service d’une entité;
sans oublier la conception des stratégies et la réalisation des campagnes
de publicités.
15424592_1723573384628170_1921811063_n
Techenafrique : D’où vous est venue l’idée de créer Pub 228?

Aimé César :  (Sourire) Conscient de l’essor du digital sur l’économie ou
de la révolution du digitale qui affecte le monde de la communication, nous
étant des stratèges et ayant un penchant pour l’entrepreunariat jeune, nous
avions décidé de faire la différence pour apporter un complément aux
agences de communication traditionnelles déjà existantes. Ainsi dit, au
lieu d’utiliser par exemple les supports ou média traditionnel comme la radio,
l’affichage, la télé, la presse ; nous empruntons plutôt les médias, canaux
ou outils digitaux pour atteindre la masse. L’idée de créer Pub228 est
avant tout notre manière de vivre de la communication, étant donné que c’est notre
domaine d’étude et d’expertise. Ensuite vient l’idée de marquer notre
génération et de créer un projet purement Web où le clavier et la souris
sont maîtres… Être derrière un écran et contrôler le monde c’est ça le
feelings. Faire tout sur le web comme dans la vrai vie ; vivre à fond la
réalité virtuelle.
15416956_1723573504628158_752015417_n
Techenafrique : Que proposez aux clients?

Aimé César:  Nous proposons aux clients notre sens de la créativité avant
tout… Car avant d’impacter, il faut frapper la psychologie de ceux qui
vous sont réceptifs. En communication, rien n’est prévu à l’avance…  il
faut de la stratégie, un plan conçu bien détaillé et les moyens pour le
realiser. Il faut diagnostiquer et chercher à résoudre la problématique que
pose le client. Il faut rendre par dessus tout visible le client. Nos
références sont multiples: Live Y Dream, Yolar, Meena’S, V8, Oel, Express
Coursier et bien d’autres en perspectives.

Techenafrique: Comment est composée votre startup?

Aimé César:  Notre startup est composée de développeurs Web, de graphistes,
de social média managers, de copywriters, de comptables, de communicateurs,
de bloggeurs, de relationnistes, de stratèges, de réalisateurs audiovisuel,
… pour ne citer que ceux là.

15451418_1723574894628019_1241747142_n

Techenafrique : Qu’est-ce qui différencie Pub 228 de ses concurrents?

Aimé César: La concurrence à beau exister, nous en sommes conscient et
mettons toujours une plus -value. Cela fait qu’à chaque fois, notre
clientèle ne cesse de s’élargir. Ce qui est marrant est que la copie
n’égale jamais l’original. Nous avons des suiveurs et peut être bien des
challengers mais nos offres restent inégalables. Nous ne sommes qu’à la
phase test du projet mais l’écho reste grand.
15451431_1723573281294847_2059555182_n
Techenafrique : Parlez-nous de vous en moins de 50 mots !

Aimé César : Aimé César Noamessi @aimecae, Stratège en Communication,
Spécialiste en Gestion de Projet et Passation de marché, Bloggeur…
Manager de la startup Pub 228 (@Pub228 / Pub228.com).

Interview réalisée par Assou Afanglo pour Techenafrique

En passant | Publié le par | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Quote Cina Lawson

15027951_1112821862164492_6897850793284567524_n-1

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , | Laisser un commentaire

La gouvernance internet , objet de débat à Lomé

15267862_1557544227594282_2041727128985618190_n
Ce mercredi 30 novembre, les Tic étaient au cœur de l’édition 2016 du Forum sur la Gouvernance de l’ Internet (FGI ) au Togo.
 
Plus d’une centaine de participants composés de chefs d’entreprise, de techpreneurs et de spécialistes de l’univers numérique ont pris part aux divers échanges , partages d’idées tournant autour du thème phare  » l’internet au service d’une croissance inclusive et durable au Togo ».
 
D’autres sous-thèmes ont été abordés notamment  » le nom de domaine .TG, une identité numérique du Togo » ,  » le poids de la cybercriminalité sur l’économie numérique du Togo  » .
 
C’est une occasion pour les participants d’évoquer les problèmes de connectivité au Togo, l’implication des femmes dans les Tic. Les recommandations prises permettront aux acteurs stratégiques de prendre les bonnes décisions pouvant contribuer à l’évolution de ce secteur à forte valeur ajoutée.
 
Cette conférence est bénéfique comme le dit Assou Abel Kodjo, un des participants  » cela a été une joie pour moi de participer à ce forum parce qu’on a eu à apprendre beaucoup de choses sur la liberté d’expression dont dispose chaque togolais sur internet ainsi que comment rentrer en possession du nom de domaine .TG » .
 
Source : facebook.com/techenafrique
En passant | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Quote Le Monde

L’avenir de l’innovation numérique est africain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , | Laisser un commentaire

Quote Cina Lawson

Cina Lawson

 

 

 

Image | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Bénin: Noukoo pour la vente de photos en ligne

 

14671167_10208673207520785_5505577232399737031_n

 

Les photographes tout comme de simples personnes prennent des photos sans savoir vraiment comment les monétiser et jouir de leur art. C’est dans cette dynamique de monétisation de photos, de mise en valeur des sites touristiques d’Afrique et d’ailleurs que de jeunes startupers ont pensé à une plateforme nommée
Noukoo ( prononcé Noukou ).

C’est une nouvelle manière de gagner de l’argent en ligne en vendant des photos. Une véritable aubaine pour ceux qui aiment sauvegarder des instants avec leurs appareils. Les amoureux du 8è art vont pouvoir valoriser leurs talents en photographie. C’est aussi une opportunité pour faire connaître certains endroits du monde et d’inciter les visiteurs à s’y rendre s’ils en ont les moyens.

Amiral Sotomayor, chef du projet veut faire de Noukoo, un moyen pour redorer l’image des lieux que l’on côtoie tous les jours et dont on ignore la vraie richesse.

Plus que quelques mois pour rendre accessible la plateforme. La startup du même nom (Noukoo) compte développer une application androïd, un webzine et un magazine.

Noukoo fait partie d’une des start up de « 99 Startup Afrique » qui est un regroupement de jeunes entrepreneurs d’Afrique.

« Noukoo » est un mot du dialecte fon et mina ( Togo , Bénin) signifiant « Yeux » . C’est dire que ce sont les yeux des visiteurs qui regarderont les photos de la plateforme tout en jugeant de leur qualité.

 

 

Suivez Noukoo sur Facebook

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Togo: l’arrivée de la 4 G se confirme

La licence 4 G s’est annoncée il y a quelques mois en conseil des ministres et se confirme à présent.Comme prévue,la ministre des postes et de l’économie numérique, Cina Lawson ,a engagé des négociations  avec les opérateurs de téléphonie mobile Togocel et Moov.

Ce cadre d’échange vise à définir les bases d’attribution de la licence 4 G.
Une fois déployée la connexion 4 G  devrait contribuer à baisser les coûts, à améliorer la qualité et la disponibilité de la connexion haut débit partout au Togo.

La 4 ème Génération offre un accès à très haut débit aux consommateurs pouvant aller jusqu’à 100 mégabits par seconde soit 5 fois plus que la 3 G. Le passage du Togo à cette technologie devrait le transformer en un hub numérique dans la sous-région.

 

 

En passant | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

Quote Jean-Michel Huet

https://i2.wp.com/www.alliancy.fr/wp-content/uploads/2013/07/citation6.gif

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire